thumbnail_solal affiche - 1.jpg

Solal et le Centaure

/

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Conte musical écrit et composé par Bertrand Lavaud-Bach

Mise en scène: Emmanuel Gardeil
Vidéo : Mathias Fyferling
 


En rentrant de l'école le jeune Solal passe devant sur la sculpture du Centaure Chiron.
Curieusement, elle se met en mouvement et commence à lui parler.
À travers les récits du Centaure, le conte nous emmène en musique et en images sur les
traces d'Hercule, de Persée, d'Andromède et de Cassiopée. Au fur et à mesure du
spectacle, le jeune Solal nous apparaît de plus en plus atypique, il évolue pour comprendre
finalement qu’il est Orion. Lui aussi fait partie de la mythologie, il a une destinée à
accomplir.

Note d’intention de l’auteur

La mythologie m'a toujours passionné.
Ses récits légendaires, son univers onirique, ses messages intemporels sont autant
d’éléments qui stimulent l’imaginaire... et la création artistique.


À travers ce conte qui mêle étroitement texte, musique, mise en scène et vidéo, je
souhaite plonger le jeune spectateur dans l’univers fantastique de la
mythologie grecque, le faire rire, s’émouvoir, s’émerveiller, lui parler d’éducation,
d’entraide et de courage.


Je souhaite lui montrer ce en quoi la mythologie grecque résonne encore dans
notre monde contemporain, qu’il se questionne et explore le socle commun de
notre culture méditerranéenne.


La démarche artistique de ce spectacle est de traiter le texte, la musique et la vidéo
d’égal à égal afin de créer un spectacle total.


La musique originale, très largement présente, est jouée en direct : les cinq
musiciens et leurs instruments font partie du spectacle.


La vidéo, omniprésente, rarement sonore, remplit le cadre de scène pour plonger
le spectateur dans une imagerie immersive, fantastique simulant leur imaginaire .

releases